Les conditions d’inscription aux seconds concours d’admission des ENS

Ce document décrit les conditions d’inscription spécifiques des seconds concours d’admission de l’ENS (Paris) et de l’ENS de Lyon.

 

Les dispositions communes aux concours d’admission en première année dans les Écoles normales supérieures s’appliquent aux seconds concours. S’y ajoutent des dispositions spécifiques.

Consulter les dispositions communes

 

Conditions spécifiques du second concours de l’ENS (Paris)

Pour être autorisés à s’inscrire, les candidats doivent :

  • pouvoir obtenir à la session de juin de l’année du concours une attestation de succès ou les crédits sanctionnant les deux premières années d’études médicales ou pharmaceutiques ;
  • être au maximum inscrits dans leur troisième année universitaire.

 

Conditions spécifiques du second concours de l’ENS de Lyon

Pour être autorisés à s’inscrire, les candidats doivent :

  • avoir effectué leur cursus post-secondaire exclusivement en université pendant une durée n’excédant trois ans, sauf dérogation accordée par le président de l’Ecole sur demande motivée. La demande de dérogation doit être envoyée à :

Ecole normale supérieure de Lyon

Service Admission et concours
15 Parvis René Descartes – BP7000
69342 LYON Cedex 07

La lettre de motivation doit être rédigée à l’attention de M. le Président de l’ENS de Lyon. Il devra y être notamment indiqué :
– les coordonnées et la date de naissance du demandeur ;
– l’année d’obtention, la série et les résultats du baccalauréat ;
– les établissements fréquentés, les formations suivies et/ou les diplômes préparés ainsi que les résultats obtenus, pour chaque année de scolarité post-baccalauréat,
Il convient également de joindre à votre demande toutes les pièces justificatives utiles (comme les relevés de notes, par exemple).

Vous devez effectuer cet envoi pendant la phase des inscriptions, et ce avant le 31 mars 2017.

 

  • avoir capitalisé 120 crédits ECTS (European Credit Transfert System) ou obtenu un diplôme sanctionnant un niveau d’étude de fin de seconde année d’université avant la publication des résultats d’admission du concours.

Nul ne peut être autorisé à se présenter plus d’une fois aux épreuves du second concours.